Navigation Menu+

5 idées reçues sur l’isolation

L’isolation de combles est un levier efficace pour l’efficacité énergétique d’une maison. Elle optimise les performances thermiques, réduit les dépenses énergétiques, et améliore le confort. Désormais, c’est un système indispensable pour n’importe quel type de bâtiment et logement, d’autant plus que la technologie et l’innovation sont au centre de son évolution, développant ainsi des solutions d’isolation de combles toujours plus efficaces pour chaque type de maison. Cependant, ceux qui font le premier pas dans ce projet reçoivent souvent des idées reçues qui remettent en doute leurs décisions. Voici 5 de plus grandes rumeurs fréquemment entendues en ce qui concerne l’isolation de combles dans sa généralité. 

Confusion entre isolation de combles thermique et acoustique

Les gens ont tendance à confondre isolation de combles thermique et isolation acoustique. Si la première concerne la gestion et la conservation de la chaleur dans la maison, l’autre se focalise sur la gestion du bruit à l’intérieur. Par conséquent, ce sont deux systèmes tout à fait distincts et ne sont pas interdépendants. Donc, l’isolation de combles thermique n’améliore pas l’acoustique d’une maison, et vice-versa.
Une autre tendance consiste à penser que l’isolation de combles acoustique peut aussi servir d’alternative à l’isolation de combles thermique, ce qui n’est pas du tout le cas. Tout comme l’acoustique, le système isolant implique l’incorporation de matériaux isolants spécifiques dans les diverses structures de la maison.

Incompréhension sur les généralités du système

On a également entendu que l’isolation de combles n’est seulement utile qu’en hiver. Pour ce faire, on va dire qu’elle est doublement utile en hiver pour résister au froid, mais elle l’est de même en été pour conserver un niveau de température agréable à l’intérieur de la maison, sans subir l’énorme chaleur qui règne à l’extérieur. Donc, ce système est valable pour toutes les saisons, et optimise l’usage des équipements thermiques : chauffage, climatisation.
Certaines personnes pensent également que même des isolants de mauvaise qualité peuvent être efficaces lorsqu’ils sont installés en grand nombre sur une même structure. Une idée pratiquement fausse étant donné que l’efficacité d’un isolant thermique se juge par sa conductivité et sa résistante thermique, pas seulement par son épaisseur.
Enfin, nombreux sont aussi ceux qui pensent qu’un même type d’isolant peut être adapté à toutes les structures d’une maison. Une idée également fausse, car à chaque élément correspond un isolant en particulier.